GRAF Groupe de Recherche Action Formation pour co-construire des outils Ad hoc

V’Ideaux et débats
12 septembre 2016
Echéancier loi travail
20 septembre 2016

Créé par Sophie Etienne, en 2000 au sein d’une fédération d’organismes de formation,  le  GRAF se poursuit avec les partenaires qui en font la demande. Le GRAF (Groupe de Recherche Action Formation) est né d’un besoin ; avoir des outils communs dans un réseau d’organismes de formation pour répondre aux besoins spécifiques des publics que nous rencontrons. Ce comité est changeant selon les objectifs que nous avons, il est composé surtout de personnes motivées à participer, de volontaires, de formatrices.teur.s, de chercheuse.r.s, et d’exepert.e.s (dont les personnes nommées parfois bénéficiaires), les accompagnant.e.s, des technicien.n.s Nous avons déjà réalisé de nombreux outils destinés aux formateurs ayant des publics en formation linguistique par exemple, la « Boîte à outils pour l’écrit » est composée de dix modules  : Organiser son apprentissage,  Se présenter,  Se situer dans le temps,  Faire des courses,  Se loger, Gérer sa vie dans un appartement, une habitation,  Prévenir guérir,  S’orienter se déplacer,  Utiliser les services publics,  Communiquer au travail. 

Les membres de ce groupe sont volontaires et formulent ensemble leur projet. C’est un fonctionnement très démocratique, chacun.e fait des propositions, elles sont discutées et adoptées en commun, nous ne faisons rien qui ne soit pas validé par le groupe entier, chacun.e apporte ses compétences, ceci fait ressortir d’autres idées.

Cette action, porte en elle une dimension formative pour  ses membres, puisque nous avançons ensemble, nous confrontons nos idées, nos lectures, nos connaissances et nos expériences.

Les membres du groupe ont toute.s à l’esprit l’intention collective, la formation des apprenant.e.s afin de permettre non seulement l’autonomie mais bien l’émancipation.

Cette recherche-action a  pour objectif la co-action ; réaliser une tâche collective à vocation sociale : on améliore ses compétences professionnelles, en agissant professionnellement en tant que formateur et en tant qu’ingénieur de formation.

Cet outil s’inscrit dans un travail approfondi sur la question de la formation à visée professionnelle, qui se poursuit au sein de Didac’Ressources.

« La petite valise rouge »

Le  Elle contient trois outils dont les objectifs sont respectivement

  • L’émergence des compétences :  Curricalbumvitae : complété, d’un mode d’emploi et d’une banque d’images, il permet de faire émerger les compétences préalables des stagiaires, mais aussi de travailler à un projet personnel, social et professionnel.
  • Le droit en jeu, vise l’appropriation des éléments du droit du travail par des jeux de rôles, et la compréhension du système français du travail. il s’agit de donner des informations clés sur le droit du travail, permettre une appropriation simple et ad hoc en fonction des situations rencontrées, surtout viser l’émancipation et la promotion sociale et professionnelle : connaitre à la fois le fonctionnement de l’entreprise et le droit du travail. 5 grandes thématiques sont traitées : le contrat de travail, la représentation des salariés, la santé au travail, le droit à la formation, la protection du salarié.
  • L’initiation au bon usage des bornes inter-actives et de logiciels dans la vie quotidienne et professionnelle. Bornes facil’

Mais aussi…

La suite…

Il s’agit toujours de proposer un travail collaboratif à partir d’un groupe constitué d’acteur.trice.s de l’insertion et/ou de la formation pour co-construire des outils de formations et/ou d’inclusion en lien direct avec les situations formatives et interactives qu’ils.elles rencontrent au quotidien. Ce groupe est encadré par une chercheuse qui apporte les derniers éléments de la recherche sur la question (par exemple, faire émerger les compétences professionnelles transférables chez les apprenants) et coordonne les travaux en fournissant des éléments de réflexivité. C’est une form’action, on se forme en créant, on créé en se formant.

Personne ne sait tout, mais tout le monde sait un peu. C’est le principe de notre travail participatif.

Il s’agit d’un travail horizontal, où chacun.e peut apporter sa pierre à la co-construction d’outils de formation dans une démarche d’empowerment. Tous les outils créés dans ce cadre sont interactifs. Ils ont expérimentés auprès des apprenant.e.s/utilisateur.trice.s et modifiés en fonction des remarques  ils sont perfectibles dans la durée et s’adaptent par conséquent au contexte mouvant de la formation. Le premier outil publié en 2009 sous l’IBN 0769-6994 la boite à outils pour l’écrit a reçu le label européen pour les langues. Depuis, nous avons publié « le droit en jeu« , le « curricalbuvitaé » v’Ideaux et débats, bornes facil’….

Pour 2019, nous avons plusieurs projets, en avril, Didac’Ressources produit le Taudis poly (jeu de plateau), dont les bases ont été élaborées par Fathi Bouaroua, spécialiste dans le domaine du logement et militant Emmaüs. il s’inspire du légendaire Monopoly et s’alimente des événements et des personnages réels qui ont fait, ces dernières années, la sinistre actualité du Mal-logement à Marseille. A l’exception du sans-abrisme, ce jeu aborde toutes les formes de taudis : bidonville, meublé, copropriété dégradée, HLM insalubre…

Jeu à destination de personnes en situation de handicap pour aborder l’informatique via la contribution à Wikipédia :

 »’Notre objectif »’ : créer collectivement un outil ludique pour accompagner des groupes à s’emparer de Wikipédia et à développer des compétences de recherche (formuler sa requête, naviguer dans l’encyclopédie, analyser l’information et sa structure, vérifier les sources, développer l’esprit critique, la capacité de mener des recherches et des travaux scolaires…) et de contribution (comprendre les processus de production de l’information, apporter son savoir et enrichir l’encyclopédie, ajouter des sources…). Nous voulons créer une mallette de jeu physique qui permette à chacun d’apprendre à son rythme et de s’amuser, en ayant une attention particulière aux besoins spécifiques que peuvent avoir des publics neuro-atypiques (troubles de l’apprentissage, HPI, troubles du spectre autistique…).
 »’Comment ? »’ Rassembler toutes les bonnes volontés à l’occasion d’Agit-a-thon, pour concevoir les différentes missions et les différents challenges qui constitueront le jeu. Le groupe recherche action formation de l’association Didac’ressources, qui porte ce projet, rassemble des personnes très diverses (jeunes, bénévoles, chercheuses/chercheurs, contributrices/contributeurs Wikipédia, spécialistes de l’ingénierie pédagogique, du game design, des troubles de l’apprentissage, responsables associatifs, enseignant.e.s, …). Venez vous joindre à nous et partager vos précieuses idées pour construire ce jeu !

Nous travaillons à l’élaboration  d’outils ludopédagogiques pour aider les personnes en situations de handicap ou les personnes en apprentissage du français de s’approprier les savoirs et base et l’accès à l’informatique.

Le premier jeu de cette mallette pédagogique physique et ludique pour accompagner l’accès aux usages contributifs d’internet et la recherche d’informations sourcées et de qualité avec une attention particulière pour inclure des personnes en situation de handicap invisible. Nous avons déjà commencé des ateliers.  Des éléments supports sont à disposition ici

Pour ce travail, l’équipe est composée comme suit :

  • Léo  : étudiant en psychologie et sciences cognitives, illustrateur, expérience dans l’éducation populaire, passionné de jeux et d’outils pédagogiques
  • Matteo : jeune passionné de jeu, contributeur Wikipédia
  • Tawess : intervenante pédagogique auprès de jeunes en difficulté avec une méthode innovante autour de la confiance et de l’estime de soi, expérience dans l’éducation nationale, connaissance des approches pédagogiques canadiennes, co-fondatrice de l’association « être et devenir » dont l’objectif est d’amener des jeunes à découvrir leur potentiel pour faciliter leur scolarité et leur avenir professionnel en s’orientant dans des domaines professionnels dans lesquels ils auraient une réelle envie de s’investir
  • Stéphanie : formatrice experte des troubles de l’apprentissage / neuroatypisme. Fondatrice de Dans Ma Maison Tu Viendras (DMMTV) association loi 1901 dont la mission est de participer à l’intégration sociale et professionnelle des personnes (enfants, adolescents, jeunes adultes) en situation de HANDICAP INVISIBLE (troubles des apprentissages, troubles de l’acquisition de la coordination, malentendant et malvoyant, handicap neurologique suite à un AVC, à un traumatisme crânien). Proposer des activités culturelles et de loisirs adaptées puis à terme créer un centre de référence autour des handicaps invisibles. (DMMTV)
  • Terry  : formatrice expérimentée, encadrant une équipe de 15 formateurs, introduction de méthodes ludiques dans l’apprentissage des langues.
  • Elias  : animateur d’ateliers, notamment atelier « aller vers Wikipédia » avec des enfants autistes à Pas à Part, concepteur d’un jeu pédagogique sur l’esprit critique, étudiant concerné lui-même par les neuroatypismes
  • Sophie  : ingénieure pédagogique, formatrice de formateur, docteure en Didactologie, sciences du langage, chercheuse associée à l’université de Lille en sciences de l’éducation, Fondatrice de l’association Didac’ressources, Déléguée générale, initiatrice en 2000 du GRAF – création de plusieurs méthodes pédagogiques ludiques et innovantes, référente PACA Wikipédia, co-fondatrice des Sans pagEs/Méditerranée, contributrice régulière, consultante,
  • Léa  : responsable associative et consultante, création de dispositifs ludopédagogiques et numériques, accompagnement à la modélisation pour des porteurs de projets, contributrice ponctuelle Wikipédia
  • Nadège  ingénieure, passionnée d’éducation, porteuse de projets à destination de jeunes des quartiers, spectre autistique
  • Céline : « ateliers et formation Montessori 3/6 »

 

 

Rejoignez nous si vous avez envie de participer à l’aventure

Français :

Les mots ont-ils un genre ?

 

Partager
Didac-ressources
Didac-ressources
association créée en juin 2015

1 Comment

  1. […] les préjugés et profiter de leur complémentarité. Ainsi, par exemple dans le cadre du GRAF, groupe de recherche action formation, je propose actuellement la co-construction d’outils […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *