FIDEP Festival international de la caricature et de la satire, partenaire de Didac’Ressources, du 8 au 15 septembre 2021

fracture numérique
Former avec le numérique
23 juillet 2020
Mobilisations citoyennes (pendant le confinement et en période de pandémie mondiale).
24 septembre 2020
Voir tout

Du 8 au 21 septembre 2021 a eu lieu Le Festival international du dessin de presse, de la caricature et de la satire (FIDEP). Il s’agit d’une manifestation culturelle annuelle fondée en 2011 par Fathy Bourayou et organisée dans le quartier de l’Estaque à Marseille. Le FIDEP est soutenu par une association du même nom qui organise des actions de sensibilisation auprès des écoles de la région, pour former les jeunes scolaires à l’esprit critique et à l’analyse des dessins de presse.

Nous avons présenté nos jeux, franc succès :

Ces deux dernières années, Didac’ressources était déjà partenaire du Festival et  proposait des ateliers de sensibilisation numérique via WIKIPEDIA (2019), en 2020, nous avons, publié, de concert avec le FIDEP, un album de caricatures autour du FIDEP

qu’il est possible de commander : « Confinement, finement cons » réalisée en coopération entre la Fondation Abbé Pierre – Didac’Ressources – FIDEP, Venez découvrir notre boutique en ligne ici.

Invitation au 9ème FIDEP

 Préface FIDEP 

Texte expo

Partenaires

Notre partenariat :

Didac’ressources propose un travail collaboratif qui s’appuie sur l’album du Fidep que nous avons publié et qui est disponible sur notre site

 

Nous avons pu participer au Fidep en tant que partenaire et avons tenu un stand autour des mobilisations citoyennes et des jeux que nous proposons

ainsi qu’une exposition photo sur les solidarités durant le confinement :

Notre projet :

 

Après l’annonce du confinement déclaré par le président de la république, afin de répondre ã la guerre sanitaire contre la Covid19, il y eu d’abord une période de sidération; tout s’est brutalement arrêté, plus de piéton sur les trottoirs, plus de
chaland dans les commerces, plus de voiture sur le bitume, plus de train sur les rails, plus d’avion dans le ciel seuls de rares véhicules de police patrouillaient dans les rues presque désertes sous l’œil hagard de sans-abris errants à la recherche de lieux pour mendier, manger, dormir, se laver ou simplement se reposer. On entendait aussi les rossignols chanter sur les grands boulevards et on sentait l’air se purifier à vue d’œil.
Les jours suivants, malgré les rondes policières, les check-points et les amendes, de nombreux marseillais ont bravé les risques sanitaires et la loi « martiale ›› pour manifester leur solidarité avec tous ceux que le confinement plaçait en état d’isolement, de détresse alimentaire, sanitaire, bancaire, sociale et affective.
Cet élan citoyen d’entraide est sans précédent. Nous avons assisté à cette  occasion à des scènes improbables et inédites, par exemples, ces guerres dans un « charbonneurs ›› (dealers) en chômage technique qui approvisionnaient environnement généreusement en colis alimentaires les personnes âgées, les personnes handicapées et indigentes dans leur cité, ces salarié.e.s en grève qui réquisitionnent un mac Do, encore aujourd’hui, leur outil de travail pour le transformer en plate forme de distribution alimentaire des quartiers nord de la ville, ces agriculteurs et agricultrices qui offraient leurs productions à des groupes et collectifs de quartiers populaires, ou encore ces réseaux de commerçant.e.s et de pharmacien.ne.s qui livraient gracieusement des tissus, des élastiques et des produits pharmaceutiques à des collectifs d’habitant.e.s pour confectionner des masques et fabriquer du gel hydro alcoolique à offrir aux nécessiteux. La liste des actes de générosité, de bienveillance, de solidarité et d’entraide pendant les 55 jours de confinement est au moins aussi importante, que le nombre de couches distribué aux 4000
nourrissons par le Massalia Couche Système. Les artistes dessinateurs et caricaturistes qui font l’âme et la chair du Festival International de lacaricature et du DEssin de Presse de l’Estaque ont chaleureusement offert leurs œuvres pour
participer à la constitution d’une mémoire de ce fragment d’histoire.
L’album de caricatures et de dessins de presse, réalisé par l’équipe du Fidep et produit par
l’association Didac’Ressources avec le soutien de la Fondation Abbé Pierre, veut témoigner de
cette extraordinaire parenthèse, pleine d’angoisse et d’espoir que fut la période de confinement.
Cet ouvrage est le prélude à une démarche, engagée par Didac’Ressources qui s’appuiera
sur ses partenaires comme la Ligue de l’Enseignement – Fédération des Amis de l’Instruction
Laïque, pour proposer des ateliers de réflexion afin de mieux comprendre et d’analyser ces
mobilisations citoyennes. Ces ateliers, serviront à mettre en évidence les ressorts qui ont permis
ces mobilisations, d’interroger l’engagement citoyen et le renouveau de l’éducation populaire et
d’anticiper des actions de bénévolat en temps de catastrophe ou crise sanitaire, climatique ou
humanitaire.F B

Vente de l’album solidaire FIDEP / Abbé Pierre / Didac’Ressources
« Confinement, Finement Cons »
Stand FIDEP : Adhésions et produits dérivés du Festival

cliquez ici pour vous procurer l’album

à lire aussi,

Notre action pendant le confinement

Informations solidaires

conférence de presse du 22 septembre 2020, présentation du projet par Didac’ressources

 et participation avec le Fidep au lancement du film Josep avec son Auteur : Aurel, dessinateur

 

photo de 2019

Partager
Didac-ressources
Didac-ressources
association créée en juin 2015

Comments are closed.