La création d’un Conseil d’orientation des politiques de jeunesse (COPJ) efface le conseil national d’éducation populaire

e-inclusion versus illectronisme
30 août 2016
TPE-PME et diagnostic territorial
1 septembre 2016
Voir tout

Création d’un Conseil d’orientation des politiques de jeunesse (COPJ) et d’un délégué interministériel aux missions locales

Les termes ne sont pas anodins, on remplace la terminologie liée à l’éducation populaire d’autres termes. En effet Patrick Kanner et Myriam El Khomri, annoncent la création du Conseil d’orientation des politiques de jeunesse (CPJ) en remplacement du Conseil national de l’éducation populaire et de la jeunesse et du Conseil national de la jeunesseAfin de « renouveler et renforcer le dialogue avec l’ensemble des acteurs des politiques de jeunesse, et notamment avec les organisations de jeunesse« . Et ils pourraient également supprimer le Conseil national des missions locales (CNML). C’est ce qu’indiqueMadame El Khomri dans une lettre adressée aux représentants des missions locales le 22 juillet 2016.
Le COPJ « comprendra une commission chargée de l’insertion des jeunes dans laquelle seront représentées les missions locales« .
Par ailleurs, afin de « disposer d’un cadre national d’animation et de coordination des missions locales, un délégué interministériel aux missions locales sera créé« . Ce poste est  proposé à Jean-Marc Seijo-Lopez, actuel secrétaire général du CNML. Il  « sera principalement chargé de l’animation, de la coordination nationale et de l’évaluation du réseau des missions locales« , il aura aussi « un rôle stratégique dans l’adaptation nécessaire du système d’information des missions locales« , explique Myriam El Khomri.

Partager
Sophie Etienne
Sophie Etienne
Déléguée Générale de l'association Didac'Ressources Chercheure associée à l'Université de Lille Docteure en didactologie des langues-cultures Consultante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *