Patrimoine/Matrimoine Immatériel Afrique
16 mai 2019
Voir tout

Notre participation aux Etats Généraux de Marseille le samedi matin

 

Ces journées ont été largement relayées dans les journaux locaux (La ProvenceMarsactuLa Marseillaise, l’IMFLe planning familialMédiapartdaylimotionSud éducation, nous avons pu présenter Wikipédia sur notre stand et expliquer sont fonctionnement et notre projet Ecrire pour les droits

 

6 mois après les effondrements des immeubles de Marseille, (près de 3000 personnes sont toujours délogées) de nombreux citoyens se sont mobilisés, et plusieurs collectifs se sont concerté pour préparer les Etats Généraux de Marseille,il s’agit de collectifs d’habitant·es  de  quartier, des  associations  de  défenses citoyennes, des organisations humanitaires ou caritatives non-gouvernementales, des syndicats qui proposent de se réunir pour mener des réflexions concertées autour de 3 grands axes :

  • Le droit à la ville : comment faire une ville pour ses habitant·es ;
  • Marseille en Méditerranée : ouvrir la ville à tous et toutes ;
  • Les citoyen·nes au cœur de la ville : action, veille et contrôle des politiques.

 

Afin d’en savoir plus sur les organisateurs des états généraux vous pouvez consulter : l’appel ici.

Participer aux Etats Généraux :
Pour faire un don pour l’organisation de l’événement, Didac’ressources est  porteuse de la collecte, tout l’argent sera reversé au collectif un formulaire vous est mis à disposition : ici, vous pourrez lors de votre inscription, choisir si vous souhaitez prendre un repas sur place
Didac’Ressources sera présente sur les Etats Généraux, voici notre programme global qui commence du 20 au 23 juin, il s’agit d’écrire sur les droits des étrangers sur la page Wikipédia.
Les autres questions traitées lors des Etats Généraux, dont le programme sera bientôt disponible sur le site dédié sont notamment les suivantes :
  • La politique du logement et de l’urbanisme .
  • La politique d’éducation 
  • La politique de la petite enfance 
  • La politique des transports 
  • Les politiques de la voirie, de la propreté et de la gestion des déchets.
  • La politique des Sports.
  • La politique culturelle.
  • La politique d’accueil.
  • La réponse aux défis écologiques.
  • La participation des habitant·es à la vie démocratique.

 

 

Premiers signataires :

Action Méditerranéenne Pour Insertion sociale par le Logement (AMPIL)

ALCV Saint-Barthélémy 3

Art’Up 13

Assemblée de la Plaine

Assemblée des délogés

CNCV Campagne Picon

Collectif « Brouettes et compagnie »

Collectif « Citoyens du 3 »

Collectif « J’Y Vis G mon Avis »

Collectif 59 Saint Just

Collectif Air Bel

Collectif de Versailles

Collectif des écoles publiques du 3ème

Collectif des Habitants du Petit Séminaire

Collectif du 5 novembre – 3ème arrondissement

Collectif du 5 novembre – Noailles en Colère

Collectif du Plan d’Aou

Collectif habitants des micocouliers

Collectif La Viste

Collectif Maison Blanche

Didac’Ressources

Droit au logement (DAL) Marseille

Eau bien commun PACA

Emmaüs

Etats généraux des Migrations

Extinction rébellion

Groupe Veille de Busserine

L’Art de Vivre

L’association des usagers des bibliothèques

L’association Leveque Familly Projet

La Marche mondiale des femmes 13

Le collectif des Bourelly

Le Collectif des écoles de Marseille

Le collectif Mémoires en marche

Le Donut Infolab

Le Front uni des immigrations et quartiers populaires – Marseille

Le Grand Comptoir

Le Panier en colère

Les Co-citoyens Marseille

Ligue des droits de l’Homme

Marseille féministe

Mouvement national de lutte pour l’environnement 13

MRAP13

Osez le féminisme 13

Pensons le Matin

Potere al Popolo Marsiglia

Primitivi

Quartiers Nord Quartiers Forts

RESF 13

Salariés Mc DO St Barthélemy

Syndicat des quartiers populaires de Marseille

Un centre-ville pour tous

Utopia 13

 

Soutenu par des militants de la FSU
Solidaires
Sud Education
CGT 13 Busserine et environs

Médias associés :
Le Ravi
Médias Citoyens PACA
15.38 Méditerranée

retour par le collectif :

États généraux de Marseille, 22 juin 2019
Création du Collectif pour une Culture vivante, accueillante et populaire
Les deux séances d’atelier sur les thèmes « création, diffusion, pratiques
amateures : de quoi avons-nous besoin à Marseille? » et « Décloisonnons la
culture » ont fait salle comble lors des États Généraux de Marseille le samedi
22 juin à la fac Saint-Charles. La mobilisation importante des acteurs ou
simples usagers culturels montre à quel point, 6 ans après que Marseille a
été Capitale européenne de la Culture, la plaie est encore béante et l'action
nécessaire, dans le cadre d'une réflexion collective.
La ville de Marseille souffre d'un déséquilibre effroyable en matière
d'équipement culturel et d'accessibilité. L’hyper-centre concentre la majeure
partie de l’offre. Les habitants des quartiers disposent de peu de ressources
de proximité (bibliothèques, théâtres, musées, salle de concert, salle de
pratique, studio de répétition…). Nous qui vivons et créons sur ce territoire,
avons fait le constat de notre cloisonnement et de la faiblesse de nos luttes
pour défendre les lieux, les structures, les artistes et les gens qui font la
richesse de Marseille face au clientélisme des subventions, au marketing
territorial, à la ségrégation urbaine.
Nous pensons que « la culture » mérite d’être (re)définie. Qu’elle est partout
chez nous, qu'elle est échange, qu'elle doit viser l'émancipation, qu'elle se fait
par et pour les gens. Nous pensons que la culture est un champ de bataille,
et que les luttes dont elle est le cœur doivent permettre au plus grand nombre
de s'affranchir des aliénations sociales, économique et psychiques. Nous
pensons que la culture, en tant que lieu d’analyse et d’arbitrage des
dissensus, est l'un des ingrédients majeurs de l'urbanité. Pour cela, nous
avons besoin de lieux de proximité, considérés à l'égal des grands
équipements de cette ville car c'est aussi là que nous voyons l'excellence, et
que viennent tous et toutes. Pour nous, « la culture » doit être plurielle,
décolonnisée, créolisée. Elle ne doit plus être un outil de légitimation des
inégalités.
Nous avons besoin de lieux de qualité qui offrent à tous les ouvertures
indispensables. À ce titre, le réseau aujourd’hui défaillant des bibliothèques
publiques est incontournable. Aussi, l’offre d’enseignement artistique dans les
établissements scolaires, écoles, collèges et lycées, notamment ce qui
concerne la musique, pour les enfants et les autres, doit être revu
entièrement. Nous souhaitons remettre à l’ordre du jour les ambitions
démocratiques qui étaient celles de l’Éducation populaire, contre une vision
élitiste et verticale de « la culture ». Et nous avons aussi besoin que les
artistes qui vivent et travaillent sur ce territoire soient reconnus et soutenus,
que Marseille ne se contente pas d’applaudir et de subventionner les
initiatives qui viennent d’ailleurs, mais qu’elle devienne une vraie capitale

culturelle à la hauteur de son potentiel, notamment en termes de production.
Que la nationalité ne soit un frein ni une barrière.
Nous nous constituons donc en Collectif. Mettant en commun nos
compétences, notre expertise et notre créativité, nous ferons entendre nos
voix et barrerons la route aux décisions politiques abusives qui n’ont que trop
duré. Nous ne laisserons plus un centre culturel, plus une bibliothèque, plus
un festival fermer en silence pendant que d'autres événements sont
richement soutenus sans consultation ni transparence, ni aucune vision d’une
vraie politique sur ce territoire pour une culture vivante, accueillante et
populaire.
Ces principes ont une implication concrète et des enjeux politiques que nous
entendons défendre, unis, sur le terrain. Aussi, nous nous donnons rendez-
vous:
– au Festival International du Dessin de Presse de l’Estaque, les 23-29
septembre 2019, pour faire front commun face aux attaques qui menacent
très concrètement son existence. Nous y tiendrons une journée de travail
pour définir nos axes de réflexion et d’action des prochains mois.
Rejoignez-nous! Pour une culture vivante, accueillante et populaire.
Pour rejoindre le Collectif: https://framalistes.org/sympa/subscribe/eg-culture

Partager
Didac-ressources
Didac-ressources
association créée en juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *