Illettré
17 septembre 2018
Une voix-e vers l’emploi, formation gratuite pour primo-arrivants
27 septembre 2018
Voir tout

Semaine de la Pop Philosophie : « Croire à l’incroyable. Les migrants, le droit d’asile et nous « 

Cette année, pour son 10ème anniversaire, la Semaine de la Pop Philosophie invite les principales institutions et associations qui s’engagent dans le débat d’idées et la promotion de la pensée contemporaine afin qu’elles présentent leur objectif .

Chaque structure est également invitée à penser une rencontre sur le thème de « l’Indifférence ». 

À cette occasion, en partenariat avec Philo Magazine nous avons l’honneur d’accueillir Monsieur Smaïn Laacher, professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, ancien juge à la Cour Nationale du droit d’asile et Martin Legros, rédacteur en chef de Philo Magazine :

« Croire à l’incroyable. Les migrants, le droit d’asile et nous « 

le lundi 15 octobre 2018 en soirée

au Mucem

(réservation conseillée  resa.popphilo@gmail.com)

Le drame des migrants confronte l’Europe à un des plus grands défis de son histoire. Saura-t-elle, tout en protégeant ses frontières, honorer les grands principes d’hospitalité et de secours aux persécutés qui sont au cœur de son identité ? Ou renoncera-t-elle à ses propres valeurs sous le coup de la peur et de la montée des populismes ? Avant d’être une question politique, juridique et même culturelle, cette question met en jeu notre indifférence à tous, soit notre ouverture ou notre fermeture au destin des Autres. Et cette ouverture, loin d’être acquise, est peut-être le fruit d’un travail, d’une pratique. C’est ce que suggère l’itinéraire de Smaïn Laacher, sociologue, spécialiste de l’immigration, qui a été chargé par le Haut-Commissariat aux réfugiés de le représenter auprès de la Cour nationale du droit d’asile. Dans Croire à l’incroyable. Un sociologue à la cour d’asile, il relate sa confrontation quotidienne, pendant près de quinze ans, aux dossiers déposés par les candidats au droit d’asile. Comment évaluer le récit singulier d’un requérant qui sollicite l’asile dans un aveu public ? Comment apprécier sa véracité ? Sur la base de son adéquation à la réalité des faits ? De l’honnêteté de la personne ? De l’intime conviction du juge ? En revenant sur cette expérience, Smaïn Laacher nous permet de comprendre comment l’indifférence, loin d’être une donnée pérenne, est une relation avec l’autre et comment elle peut être bousculée

Voir le programme détaillé ici

Partager
Didac-ressources
Didac-ressources
association créée en juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *